Giro d’Italia 2021 – Etape 2 : Stupinigi – Novara (179 km)

Première étape en ligne de ce 104ème Giro, 179 kilomètres à parcourir dans le Piémont entre Stupinigi et Novara, avec seulement 600m de dénivelé positif.

LE PARCOURS

Une étape qui laisse peu de place au doute quant à la façon dont elle va se terminer. Plat dans sa majeure partie, le parcours sera légèrement vallonné entre les kilomètres 75 et 105, mais rien qui ne devrait mettre en difficulté les sprinters du peloton.

Une côte de 4ème catégorie répertoriée au milieu du parcours avant d’enchaîner sur près de 75 kilomètres de plat. Nous viendrons à la météo un peu après pour voir son influence sur la course, mais concentrons-nous d’abord sur les derniers kilomètres de l’étape.

Profil des 5 derniers kilomètres de l’étape

Aux 4 000 mètres, un premier rond-point viendra tendre le peloton, il restera du temps pour remonter bien sûr, mais pour s’éviter tout soucis inutile, mieux vaudra commencer à être placé vers l’avant à ce moment-là.

Aux 1 500 mètres, un nouveau rond-point avec un virage à 90° viendra désorganiser le peloton.

Aux 700 mètres le peloton devra prendre ce dernier rond-point. Ici tout mauvais placement sera rédhibitoire tant le peloton se trouvera étiré, avec le rétrécissement de la route, un placement sur la droite sera optimal.

Les 700 derniers mètres se feront sur une route large, avec une légère courbe sur la droite (qui restera le côté à privilégier après le dernier rond-point) sans aucun autre obstacle pour gêner les sprinters.

METEO

Pas de pluie et des températures attendues aux alentours de 18° dans l’après-midi. Concernant le vent, il ne soufflera pas fort (aux alentours de 10km/h) en provenance du Sud-Est. Pour le final, cela signifie qu’il se fera vent de face / trois quarts face sur les 4 derniers kilomètres.

LES PRETENDANTS

Demain, peu de chance d’échapper à un sprint massif, il faudra donc se tourner vers les spécialistes de l’exercice.

Ewan a pour ambition de gagner une étape sur chaque grand tour cette année. La deuxième étape du Giro pourrait être l’occasion parfaite pour la Pocket Rocket. Quelques problèmes de positionnement cette année lui ont coûté des victoires, une des raisons pour lesquelles il n’en affiche qu’une à son compteur en 2021. De plus, Ewan gagne très rarement le premier sprint d’une course par étape. Il reste malgré tout un des hommes les plus rapide du peloton, et partira avec le statut de favori.

Groenewegen fait aussi son grand retour sur le Giro. Si la question du lead s’est un temps posée, Dekker lui-même y a répondu : les sprints seront pour Dylan. Si physiquement le néerlandais semble prêt, avec des cuisses plus épaisses que jamais, comment se comportera t-il lorsqu’il faudra frotter ? Mentalement, il est indéniable que l’accident de Jakobsen l’a atteint. Pourra t-il passer outre pour jouer la gagne ? Si tel est le cas, il ne sera pas loin de la vérité sur la ligne.

Merlier arrive sur ce Giro avec une équipe à son service. Alpecin sera à la recherche d’une victoire pour sa première participation à un GT, et Merlier est indéniablement leur meilleure chance. 3 victoires et un podium pour le belge cette année, mais aucune face aux meilleurs du Monde. Demain sera une autre paire de manche, il a cependant les capacités d’accrocher une bonne place.

Viviani ne compte qu’une victoire et un podium cette année. Depuis son arrivée chez Cofidis, l’italien connait des jours difficiles. Vainqueur du maillot Ciclamino en 2018, Elia peut profiter de courir à domicile pour tenter de décrocher cette grosse victoire qui lui manque tant depuis son transfert.

Gaviria peine à gagner dernièrement, sa dernière victoire remontant à septembre 2020. Il reste cependant un des hommes sur qui il faut compter en cas d’arrivée au sprint.

Nizzolo et Sagan ne devraient pas être loin des premiers, surtout dans l’optique du Ciclamino. Malheureusement pour eux, le final ne devrait pas être assez sélectif pour leur permettre de passer devant Ewan ou Groenewegen par exemple.

MES CHOIX

Malgré son manque de victoire cette année et ses récents loupés sur le tour de la Comunitat Valenciana, Ewan est mon favori pour demain. Il n’a pas donné toutes les garanties dernièrement, et de nombreuses questions (justifiées!) se posent sur l’australien. Mais je me pose de plus grosses questions encore sur ses concurrents direct. J’ai beaucoup de doute sur l’état psychologique de Groenewegen quant à savoir si oui ou non il sera capable de mener son sprint à bien, et cette saison Merlier n’a pas battu Ewan ou un autre coureur du top mondial de l’exercice. Pour le top 3, Viviani me parait une option intéressante. Si le placement est bon, Elia pourrait se battre pour une belle place, lui qui a fait du Giro un de ses objectifs. Des mots même du DS, l’équipe est bâtie pour le sprint autour de l’italien à la recherche d’une victoire.

  • Ewan @ 3 (0.5%)
  • Viviani T3 @ 3.25 (0.5%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :