Tour des Alpes – Etape 5 : Valle del Chiese – Riva del Garda (120.9km)

Cinquième et dernière étape du Tour des Alpes 2021. Yates a une nouvelle fois montré qu’il était au top. Vlasov a dû s’employer pour rester dans sa roue, Sivakov a payé les conséquences de sa chute, et Bilbao a sorti un immense numéro dans la descente pour revenir et s’imposer.

Une étape très courte d’à peine 120 kilomètres qui promet d’être rapide et nerveuse avec ses 2 700m de dénivelé positif. Mis à part les 20 premiers kilomètres, la route ne fera que monter et descendre jusqu’à la ligne d’arrivée !

LE PARCOURS

Après les 20 premiers kilomètres donc, le peloton affrontera la première difficulté de la journée, non répertoriée pour changer un peu.

La montée vers Roncone sera longue de 5.3km à près de 5% de moyenne. Normalement rien d’insurmontable pour les mieux classés au général, mais une bonne occasion pour former l’échappée. Après la descente, les coureurs arriveront directement au pied de la seconde difficulté de la journée.

Le Passo Durone sera une plus grande cause de soucis que la première côte. 6.4km de long pour une moyenne de 7.7%. Si l’échappée ne s’est pas formée dans le premier col, alors celui-ci devrait permettre la sélection. La difficulté de ce col réside dans le fait que la montée ne sera pas du tout régulière. Des portions à 5/6% suivies par 1 kilomètre à 10.5%, et ce dans sa majeure partie. Le passage au sommet sera suivi d’une descente d’une dizaine de kilomètres viendra le moment de la troisième ascension du jour.

Probablement le col le moins difficile de la journée. Trois portions distinctes : 5% sur le premier kilomètre, puis une longue zone de replat, une seconde portion de 2.5km à 6%, une autre portion de replat, et enfin un dernier kilomètre à 7%. Ici aussi, difficile d’imaginer que des différences puissent être faites entre les favoris au GC.

Le Lago di Tenno sera l’avant dernier et le dernier col de la journée. Pas de pourcentages incroyable, mais la répétition des côtes et la vitesse d’ascension lors du dernier passage permettra de faire un écrémage parmi les moins en forme.

La descente sera plus technique que les deux premières de l’étape. Moins pentue et moins dangereuse que la dernière descente de la quatrième étape, un bon descendeur peut décemment espérer creuser quelques écarts ici, notamment en allant vers la ligne d’arrivée. A noter que cette portion de descente sera répétée par trois fois, la première après l’ascension du Passo del Ballino dont la dernière jusqu’à l’arrivée.

METEO

Une nouvelle fois un vent très faible qui ne devrait pas avoir un gros impact sur la course. Pas de pluie non plus de prévu sur le parcours, des températures entre 10 et 15°C.

LES PRETENDANTS

On l’a vu lors de la dernière étape du pays basque, une étape courte et jalonnée de cols à la fin d’un tour d’une semaine peut ressembler à l’enfer sur terre ! Pas de Pogacar ou de Roglic ici pour tout faire voler en éclat cependant. Yates a semblé au dessus des autres, il semble difficile de le faire sauter à la pédale demain. De plus, mis à part INEOS, aucune équipe ne semble avoir assez de profondeur pour mener la chasse. De plus, l’étape n’est pas assez sélective, et BikeExchange a l’équipe pour s’assurer qu’une échappée à sa convenance sorte.

Les cols ne seront pas assez sélectifs pour les favoris au classement général, l’échappée pourrait de nouveau avoir sa chance demain. Certains membres du top 10 pourraient tenter de sortir, mais difficile d’imaginer que BikeExchange laissera sortir des coureur situés sous les 3 minutes. Et si l’échappée est revue avant la fin ? Alors il y a fort à parier qu’un contre sorte, mais encore une fois, Yates ne bougera pas tant qu’un du Top 6 n’essaiera pas de sortir.

Des hommes sont apparus en forme cette semaine. Fabbro et Grossschartner pour la Bora, Guerreiro pour EF (mais à 3’12, il est peut-être trop proche pour être autorisé à prendre la première échappée). On a aussi vu Valter plusieurs fois à l’avant cette semaine, pas impossible de le voir de nouveau tenter sa chance demain !

INEOS peut prétendre à la victoire demain si elle laisse quartier libre à un ou plusieurs de ses hommes. Sivakov a quasiment perdu toutes chances de figurer dans le Top 3 au général. Les deux dernières côtes ne sont pas très violentes, et Moscon peut espérer s’y accrocher. En grande forme avec déjà 2 victoires cette semaine, l’italien a de belles chances en cas d’échappée. Martinez est loin au GC et un très bon grimpeur. Lui aussi pourrait avoir sa chance si on le laisse partir, tout comme Sosa. Difficile d’imaginer que les 3 sortiront, il est probable que seul Moscon parte.

Chez Astana, l’homme pour l’échappée devrait être LL. Sanchez. Cette étape lui convient très bien aussi, et sa place au GC fait qu’il ne sera pas vu comme une menace. Sauf problème, la 3ème place au GC semble assurée pour Vlasov. il ne manque que la victoire d’étape.

Chez Bahrain, Bilbao est second à 58 ». Difficile de le voir faire son retard sur Yates, il sera sur la défense de sa seconde place. Pernsteiner déjà plusieurs fois à l’avant aura t-il un autre bon de sortie ? Ou bien laissera t-on partir Padun demain ? L’autre scenario est qu’on demande aux grimpeurs de l’équipe de rester autour de leur leader pour éviter tout pépin. Bahrain vient de remporter une étape, sécuriser le podium au général sera peut-être le dernier objectif.

Pour Trek, Brambilla réalise une très bonne semaine. Certes, un ton en dessous des 5 premiers, mais loin d’être ridicule. L’étape de demain peut tout à fait lui convenir. Le profil est assez semblable à l’étape qu’il remporte sur le Tour du haut var en février. Les jambes sont là, il n’y a plus qu’à !

Enfin, il est quasiment certain que Dina, Thompson et De Marchi tenteront d’aller à l’avant demain. Ils sont tous les 3 en compétition pour le maillot de meilleur grimpeur. De Marchi devrait être le plus compétitif des 3 sur cette étape.

Pour demain, je partirai sur une victoire de Fabbro. Il grimpe très bien cette semaine, et les descentes ne sont pas un soucis non plus pour lui, pour preuve sa 9ème place hier. Déjà 2 Top 10 en 4 courses sur ce Tour, l’étape de demain lui conviendra mieux que la troisième étape où il fait 4ème. Brambilla a aussi une très bonne chance de bien figurer, cette étape lui convient à la perfection. 4 top 20 (dont 2 top 10) sur 4 courses cette semaine, il est très régulier. Enfin je pense que Sanchez a une très bonne chance de podium demain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :