Tour de Catalogne 2021 – Etape 3 : Canal Olimpic de Catalunya – Vallter 2000 (203.1km)

Cette troisième étape sera l’occasion d’une première explication entre les favoris au classement général. 203 kilomètres et plus de 3 700m de dénivelé positif qui laisseront des traces dans les jambes des coureurs !

LE PARCOURS

La journée sera éprouvante car l’étape sera longue et la route ne fera que s’élever progressivement avant la montée finale vers Vallter 2000. Comme bien souvent sur ce genre d’étape, tout devrait finalement se résumer à une course de côte dans les derniers kilomètres.

Vallter 2000 était déjà le lieu d’arrivée de la 3ème étape du Tour de Catalogne en 2019. Adam Yates s’y était imposé. Avant d’aborder la montée en elle même, la route s’élèvera progressivement sur une dizaine de kilomètres, puis les vrais pourcentages commenceront à 11km de l’arrivée. Cette ascension n’est pas simple, surtout dans sa première partie avec des portions au delà des 10%. Un léger répit entre les kilomètres 7 et 9 de l’ascension avant de retrouver des pourcentages à 8, 7 et 6% jusqu’à l’arrivée. A noter que lors de la montée, les coureurs passeront la barre fatidique des 2 000m d’altitude.

LES PRETENDANTS

Pogacar n’étant pas aligné sur le Tour de Catalogne, cela laisse le champ libre aux autres ! Et qui de mieux placés que les deux seuls hommes cette année ayant pu rivaliser avec le slovène en montagne ? Les frères Yates semblent être les favoris de cette étape. Adam tout d’abord. Vainqueur en 2019 ici même, sur le Tour des UAE Pogacar n’a pas réussi à se défaire du britannique. Son jumeau, Simon, a lui aussi impressionné sur Tirreno lors de l’étape de Prati di Tivo en tenant tête à Pogacar dans la montée finale où le slovène était en pleine démonstration de puissance.

INEOS semble, comme bien souvent depuis le début de la saison, la mieux équipée. Mais cela n’a pas toujours été synonyme de victoire. En plus de Yates, l’équipe est venue sur le Tour avec Carapaz, Thomas, Porte et Dennis. Carapaz étant à plus de 50 secondes aux général, l’équipe pourrait plutôt choisir d’épauler Yates, ou Porte, en vue du classement. Problème de riche pour les britanniques qui semblent avoir plus de leaders que d’hommes pour aider le leader. Et comme on l’a vu sur Tirreno, cela n’a pas forcément joué en leur faveur.

La Quick Step possède le maillot de leader grâce à Almeida, et le portugais fera tout pour le garder demain. C’est un battant, mais si les attaques fusent de toutes part, il ne pourra que tenter de limiter les dégâts comme il l’a fait sur le Tour des UAE. L’équipe belge compte dans ses rangs le jeune Knox ainsi que Masnada. Je peux me tromper, mais je pense que dans un scenario de course normal, Almeida n’a aucune chance de l’emporter demain, et encore moins de garder le maillot avec Yates et Porte à 6 et 7 secondes au classement général. En revanche, la Quick Step en tant qu’équipe peut espérer quelque chose en laissant plus de liberté à Knox et Masnada en électrons libre sur le final, et non en protection d’Almeida.

Qui sera le leader de la Jumbo demain ? La logique voudrait Kruijswijk. Très bien placé au général, la Jumbo se retrouve un peu dans la même situation que la DQS avec un homme qui ne peut probablement pas gagner dans des circonstances normales demain. L’équipe pourra compter sur Bennett, mais aussi et surtout sur Sepp Kuss. Les qualités de l’américain ne sont plus à prouver, et avec près d’une minute de retard au général, il pourrait bénéficier d’un bon de sortie dans le final, si Jumbo ne lui demande pas de rouler pour Kruijswijk. Le néerlandais, sauf défaillance, devrait pouvoir suivre une partie des attaques des leaders, pas sûr qu’il ai besoin de Bennett et Kuss comme nounou, un seul suffira. #FreeSepp.

De nombreux autres coureurs méritent une mention sur une étape comme celle de demain. On peut notamment citer Dan Martin, 3ème ici-même lors de l’étape en 2019, ou encore Quintana vainqueur en 2013, 5ème en 2014 et 4ème en 2019. Un quatrième top 5 pour le colombien en 4 arrivée au sommet à Vallter 2000 ? Carthy pourrait lui aussi avoir sa carte à jouer dans le final. A 40 secondes au général, s’il réussi à accrocher les bonnes roues et que les principaux prétendants au GC se regardent, il tentera d’en profiter.

MES CHOIX

Lequel des frères Yates prendra l’ascendant sur l’autre demain ? Adam possède certainement la meilleure équipe, mais on l’a vu dernièrement cela ne fait pas tout. Les britanniques avaient réussi leur coup avec Sosa et Bernal sur le Tour de la Provence, mais sans succès avec Bernal et Thomas sur Tirreno. Qu’en sera t-il demain ? Yates est clairement leur plus grande chance de réussite, mais cela ne veut pas dire que l’équipe entière roulera pour lui apporter la victoire. Des attaques de Thomas et Carapaz à prévoir ? Je vais donc partir sur le second Yates, Simon. Pas moins impressionnant que son frère de ce qu’on a pu voir en montagne. A plus de 40 secondes au général, il ne sera pas le plus surveillé non plus. Dans un scenario ou les leaders se regarderaient, laissant le champ libre à d’autres coureurs, Kuss, Carthy ou encore Masnada pour la grosse cote, me plaisent.

  • S. Yates @ 5.70 (0.5%)
  • Kuss @ 12 (0.2%)
  • Carthy @ 17 (0.15%)
  • Masnada @ 100 (0.1%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :